Une expérience au cœur de l’oralité

Dans un monde où les écrans remplacent petit à petit le papier, « Livres vivants» propose de prendre de nouveau le temps de l’émerveillement face au livre.

Dans une pièce, un castelet de papier créé par Frédérique Le Lous Delpech entièrement ciselé et peint à la main, constitué de trois leporello déployés, attend patiemment qu’on vienne lui donner vie.
À l’intérieur, bien protégés dans des boîtes-écrins, neuf livres d’artistes attendent d’être découverts…
Le public entre et vient s’asseoir devant ce paysage où cohabitent silencieusement le ciel, la forêt et une ville immobile aux volets clos.
Les détails fourmillent mais rien ne bouge.
Flora Delalande s’approche de la ville et ouvre la fenêtre d’une des maisons du leporello. Par ce geste, elle ouvre le monde foisonnant des livres. Dans les maisons de papier, des livres d’images, sans texte, qui n’attendaient qu’une voix pour prendre vie et libérer leurs fragments d’histoires.
Dans un dialogue simple avec le public, la poétesse tisse un chemin de mots, tout en poésie et en partage. Les livres sortent de leurs écrins pour révéler leurs histoires mais aussi leur diversité : livres cousus, reliés, leporello, livres tunnels, pop-up, carrousel, livres ronds, autant de trésors que le public pourra manipuler.

Pourquoi programmer cette animation ?

*Prendre le temps de l’émerveillement face au livre et à l’imaginaire.
*Faire découvrir le livre d’artiste à des publics variés :
-mise en contact directe,
-explication des différentes formes de livres,
-sensibilisation au vocabulaire du livre.
*Désacraliser la poésie et le livre d’artiste.
*Proposer une forme intimiste et participative (le moment poétique sera différent en fonction des interventions du public)

Fiche technique

*Durée : de 20 minutes à 1h
*Public visé : de 7 à 103 ans
*Jauge très intimiste : 12 personnes
*Animation pour lieux calmes, en intérieur : parfait pour les petites salles, librairies, bibliothèques, salons privés…
*Une animation facile à mettre en place : le décor tient dans une valise. Seuls 12 coussins pour le public sont nécessaires
–> Pour télécharger le Flyer de présentation, c’est ici.

Autour de l’animation…

Des animations complémentaires, autour du livre d’artiste, du conte et de la poésie peuvent être proposées par Frédérique Le Lous Delpech et/ou moi-même.

*Atelier livre d’artiste et poésie (écriture poétique + fabrication d’un livre)
*Atelier d’écrire poétique
*Conférence/rencontre
*Conte poétique et graphique « Des oiseaux dans le cœur » (texte et mise en voix de Flora Delalande, sur univers graphique de Frédérique Le Lous Delpech).
*Exposition des livres d’artistes de Frédérique

Les artistes

Photo : Tim Hetherington, 2020

Flora Delalande

D’abord il y a eu la découverte de la poésie, une poésie du quotidien, tissée de lumière et de mots simples.
Puis, vinrent l’écriture, la création de livres.
Naturellement, créer est devenu synonyme de relier. Relier les êtres, relier les arts.
Parfois c’est le poème qui inspire le graphisme, parfois l’inverse.
Toujours, le livre pensé comme un écrin pour le poème. 
Hors du livre, le poème comme un être vivant. Lui insuffler la voix, la vie, le mouvement. Le laisser se transformer en conte.

FRédérique Le lous Delpech

Dans la pratique de la gravure, relier des estampes isolées s’est révélé nécessaire. Le livre est arrivé comme une évidence. Il pris corps,est devenu volumes, découpes, fenêtres sur un quotidien poétique et familier. La lenteur de sa conception, faite entières à la main, le rend souvent unique.
Le livre est un dialogue, un langage entre du papier et de l’encre, entre un texte et une image, entre un auteur et un illustrateur.
Il est l’histoire d’une émotion.


Vous voulez programmer « Livres vivants » dans votre établissement ou votre salon ? Contactez-moi.

Publicité